Vaccination anti-covid19 : la bourde de trop !

 



Après la bourde du ministre de l’enseignement supérieur et Responsable du centre de prise en charge au CHR-Lomé, le Professeur Majesté Ihou Watéba sur la vaccination, voilà une note de son collègue de la Culture et du Tourisme, Dr Kossi Lamadokou qui, risque de susciter un tollé les jours à venir vu son caractère attentatoire aux droits au travail des employés de l’hôtellerie.

En effet, dans une note de service en date de ce jour, à l’intention des responsables des hôtels du Grand-Lomé, le ministre Lamadokou les instruit à faire vacciner le personnel relevant de leur responsabilité pour couper à tout « prix la chaine de contamination et de diffusion du virus dans les hôtels qui, de par la nature intrinsèque  de leurs activités constituent la porte d’entrée par excellence du virus ».

Reconnaitre le caractère libre et volontaire de l’acte de vaccination tout en demandant aux responsables des hôtels de mettre en congé technique jusqu’à la fin de la pandémie, tout agent qui refuserait de se faire vacciner porte atteinte grave aux droits des travailleurs. On ne peut mettre en congé soit-il technique un travailleur qui refuserait de se faire vacciner. Sur quelle base légale ce congé sera-t-il décidé ? En cette période de pandémie où beaucoup d’employés du secteur de l’hôtellerie et au-delà ont perdu leurs emplois, licencier encore ceux qui restent pour faute de vaccination est un mépris pour la personne humaine.

Tout autour du Togo, les pays voisins aussi vaccinent leurs concitoyens mais l’acte vaccinal n’est accompagné de ce mépris et de ces menaces. Ces menaces créditent la thèse des anti-vaccins qui estiment qu’il y a un complot ourdi par le biais de cette vaccination. Au lieu de recourir à des menaces de tout genre, le gouvernement gagnerait à s’entourer d’une équipe de communication qui élaborera une stratégie de communication efficiente pour convaincre et rallier un grand nombre à la vaccination. Ces menaces font l’effet contraire de ce qui est recherché et ça n’arrange personne.

Au jour d’aujourd’hui, tout le monde sait que la vaccination reste le seul moyen pour vaincre la pandémie mais il faut aller posément et calmement en convaincant plus tôt que d’user du bâton.

Le Togo enregistre 110 décès, 2548 cas actifs, 7996 cas guéris pour un total de 10654 cas confirmés.  

 

Francine DZIDULA

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Publier un commentaire

0 Commentaires