A quelques jours de la fin de l’actuelle mandature, le gouvernement étudie une nouvelle Loi organique de la HAAC

 



Alors que le mandat de l’actuelle Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) arrive à expiration à la fin de ce mois de juin 2021 et que conformément à la Loi organique de l’institution, la liste des nouveaux membres doit être arrêtée 30 jours avant l’expiration du mandat tout porte à croire que cette échéance ne pourra pas être respectée. Mais pour l’heure cette disposition n’est pas la préoccupation du gouvernement. Ce qui le préoccupe c’est l’adoption d’une nouvelle Loi organique pour l’institution.

Réuni en conseil des ministres, le gouvernement s’est penché ce jour sur un avant-projet de Loi organique concernant l’institution dirigée par Willybronde Pitalounani  Telou.

Selon la communication du gouvernement, cet  avant-projet  de  loi vise à  garantir  « un  meilleur  fonctionnement  de  la  HAAC  et  renforce  son  rôle  en  tant  qu’organe  de  régulation  en  tenant  compte  des différentes innovations et mutations en matière de médias consacrées par le nouveau code de la presse et de la communication ».

Va-t-on adopter cette nouvelle Loi avant l’entrée en fonction des nouveaux membres de la HAAC ? C’est la question qui taraude dans les esprits. A quelques jours de la fin de cette mandature des régulateurs de médias, la liste des postulants (plus d’une centaine de candidature sur 5 à élire) qui se bousculent au portillon de l’institution déposée sur la table du parlement n’est pas encore votée. Une fois votée, il faudra que le chef de l’Etat aussi procède à la nomination de 4 des 9 membres restants de l’institution. Pas évident que tout cela soit fait en l’espace de quelques jours.

Notons que depuis quelques années, le secteur des médias au Togo connait une profonde mutation.

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires