La journée de l'arbre : L'entreprise Agro Enbratos offre des jeunes plants aux communes Ogou 3 et Haho 4

 



 

Au travers d’une grande variété de formes et de paysages, de savoirs et de pratiques parfois millénaires, il subsiste tout un patrimoine menacé mais toujours actif d’arbres, de trognes, de haies, de bocages, d’agroforesteries…

Enjeux de tous les enjeux, l’arbre est et reste un formidable terrain d’investigation, et s’avère être une piste sérieuse pour contribuer à relever les défis environnementaux et humains auxquels nous sommes confrontés.

À l'occasion de la 45e édition de la journée du 1er juin célèbrée tout comme à l'accoutumée au Togo, l'entreprise Agro Enbratos a appuyé les communes Ogou 3 et Haho 4, de 500 jeunes plants chacune dans le but de participer à la campagne nationale de restauration de l'écosystème national suite à l'appel lancé par le Chef de l'État.

Entouré des autorités civilo-militaires communales et préfectorales, des maires et des députés des deux communes citées plus haut, le Directeur général de l'entreprise Agro Enbratos qui avait a ses côtés, le Coordonnateur du projet PALCC au Togo, le Colonel Dominic AFELU, a mis en terre des jeunes plants. Que ce soit à Ogbedè, village logé à 15km de Gléi, dans la commune Ogou 3 ou à Wahala dans la commune Haho 4, le message a été le même : " le 1er juin est une date qui a une résonance forestière dans l’esprit du citoyen togolais; L'acte posé en ce jour répond à l'appel des autorités du pays appelant à la participation et à l’implication de tous les citoyens, pour la préservation et la gestion durable des ressources forestières et la reconstitution du couvert forestier national. "

L’agroforesterie, option de l'entreprise Agro Enbratos est un système qui repose sur la combinaison de la production agricole et de la culture d’arbres et/ou de buissons, afin d’utiliser les terres de façon optimale. Ainsi, sur une même parcelle s’associe la plantation d’arbres à d’autres cultures, dans la perspective d’obtenir des effets bénéfiques réciproques, a laissé entendre le Directeur général de Agro Enbratos, Mr Dirtoga BRANGAMA.

Ce système n’est donc pas une innovation, mais plutôt un retour aux sources, puisqu’il repose sur les techniques d’agriculture ancestrales. L’agroforesterie permet donc d’avoir une meilleure utilisation des ressources mais aussi une plus grande diversité biologique, ce qui aura, in fine, une incidence sur la planète. Cette technique est par ailleurs accessible à n’importe quel type d’agriculture, a-t-il souligné.

 

LR

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires