Togo : La DMK reçoit un soutien non négligeable

 



En retrait de la scène politique depuis sa brouille avec son ex mentor, l’ex bras droit de Tikpi Salifou Atchadam, Ouro-Djikpa Tchatikpi  a fait une apparition publique, la première depuis plus d’un an. C’était au cours d’une conférence de presse organisée ce mardi par la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK), le regroupement politique qui a soutenu l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo à la dernière présidentielle.

L’ex Conseiller spécial de Tikpi Atchadam a appelé la classe opposante togolaise à l’unité afin de sortir le Togo de l’ornière. « Cherchons les voies et moyens pour que notre pays sorte de la boue, qu’il sorte de la fosse septique dans laquelle il a été plongé », a-t-il indiqué estimant que l’opposition togolaise est à la croisée des chemins.

Prenant l’exemple sur l’opposition israélienne qui grâce à son union a mis en minorité l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahou, Ouro-Tchikpa a lancé à l’endroit de ses pairs : « si demain vous voulez entendre que le Togo a pu s’en sortir de cette situation, ça passera par une convergence des forces démocratiques citoyennes. Il faut que l’opposition togolaise fasse cause commune », a-t-il indiqué.

Optimiste quant à l’issue de la lutte, il martèle « Nous allons nous en sortir. Le Togo va retrouver la voie, la voie de la démocratie et la voie de la liberté », tout en reconnaissant que la lutte n’est pas que politique mais aussi spirituelle.

Intervenant sur la situation des détenus politiques, lui-même ancien détenu politique, pour  Ouro-Tchikpa rien que la cause des détenus politiques, arbitrairement détenus dans les prisons togolaises doit mobiliser tous les citoyens togolais de l’intérieur tout comme de la diaspora. « Si je le ressens ainsi et que moi-même je ne me mobilise pas, je ne suis pas en train de respecter la loi qui dit que la charité bien ordonnée commence par soi-même », dit-il.

Selon le décompte des organisations de défense des droits de l’homme, plus de 113 détenus politiques se trouvent dans les prisons togolaises dont certains sont dans un état de santé inquiétant. Parmi ces détenus figurent le demi-frère du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, l’ancien ministre Djimon Oré et le conseiller spécial du premier ministre Agbéyomé Kodjo, Paul Missiagbéto. La semaine dernière, ces organisations ont exigé l’élargissement de ces détenus surtout ceux dont l’état de santé est préoccupant.

Après sa rupture avec son ex parti, le PNP, Ouro-Djikpa avait tenté avec l’ancien ministre Djimon Oré et Nathanaël Olympio de constituer une nouvelle coallition sans succès. Aujourd’hui, un éventuel  ralliement de ce fils tèm  à la DMK sera une bouée de sauvetage pour ce regroupement. Orateur fin et mobilisateur, il pourra drainer avec lui une partie de l’électorat de son fief, la préfecture de Tchaoudjo.

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires