Hajia Adébayor a rendu son dernier soupir

 

Adébayor en compagnie de sa maman sur le podium en recevant en 2008 le ballon d'or Africain

 

L’international togolais et ex capitaine des Eperviers du Togo, Sheyi Emmanuel Adébayor est en deuil. Le natif de Kodjoviakopé vient de perdre sa maman. L’annonce a été faite par le joueur sur ces comptes officiels.

Hajia Adébayor est l’image des femmes battantes, celles qui du néant ont su éduquer leurs enfants pour les propulser au sommet de la gloire. Grâce à cette dame, le Togo peut s’en enorgueillir d’avoir une star de stature mondiale. Témoin  privilégié de l’ascension fulgurante de  ce gamin devenu une référence mondiale, c’est fièrement comme toute maman que Mme Hajia aimait s’afficher aux côtés de son chouchou.  Ainsi le monde entier l’a découvert en 2008 en compagnie de son star de fils lors de la remise du ballon d’or à son fils. Pour ce dernier c’est une occasion de la remercier pour tout ce qu’elle a fait dans sa vie. C’était la seule apparition publique grandeur nature avant que le clash ne s’établisse entre la mère et le fils.

Devenant déclinante, la santé de Hajia s’est accentuée au cours de l’année 2020. Abandonnée et esseulée, elle souffrait d’hypertension artérielle. Vu l’état de santé de la maman de la star des appels ont été lancés pour que Adébayor prenne soins de sa maman sans succès. Ce dernier se contentait de déclarer « toutes les femmes togolaises sont mes mamans, je n’ai pas besoin de me réconcilier avec une maman ».

Adébayor a-t-il finalement fait la paix avec sa génitrice avant que ce dernier ne rende son dernier soupir ? Rien n’est moins sûr.

Toujours est-il qu’en 2017 le torchon a commencé par bruler entre l’ex capitaine et le reste de sa famille. Dans une interview accordée à la chaine anglaise BBC, Adébayor n’a pas hésité à dévoiler sur la place publique ce qu’il convient d’appeler un linge sale comme il en existe dans toutes les familles. Mais pour l’ex Gunner, il ne s’agit pas de salir sa famille mais pour que des gens tirent des leçons de son histoire. « Si c’était à refaire je le referai encore. Je ne regrette rien parce qu’à la fin, je me suis rendu compte que la famille voulait que je tombe », se plaisait-il à déclarer.

Maintenant avec la disparition de la maman quelle sera l’attitude d’Adébayor ? Personne ne peut le présager.  On sait tout de même  qu’à la suite du décès de Peter- le  frère du longiligne attaquant avec qui il était également en froid cela n’a pas empêché- Adébayor de prendre son fils. Après une fin de vie dans le dénuement, Hajia aura-t-elle une cérémonie funéraire grandiose ? Toute la question est là-bas.

 

Francine DZIDULA

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires