Les vérités de Togbui Dagban à Fabre

 


La dernière sortie publique de Jean-Pierre Fabre, le Président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) demandant des excuses publiques des responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) ne passe pas dans tous les milieux. Tel est le cas du chef TogbuiDagban Ayivon IV, chef quartier Bè-Adakpamé et cadre du Comité d’action pour le renouveau (CAR). Sur radio Victoire FM hier, ce dernier a dit tout le mal qu’il pense de cette demande.

« Il faut que Fabre oublie cette histoire qu’on doit venir lui présenter des excuses pour qu’on avance, pour qu’on ait des rencontres entre nous (NDLR : acteurs politiques de l’opposition pour relancer la lutte). Fabre c’est mon ami seulement que nous ne sommes pas dans le même parti politique. Je sais qu’il aime la vérité c’est pourquoi je lui demande de laisser cette histoire », a indiqué le chef Dagban.

Pour le chef, son parti, le CAR, a un moment donné surtout en 2007, à la faveur de la signature de l’Accord politique global (APG) avait essuyé les mêmes attaques venant même du parti de Jean-Pierre Fabre mais le CAR n’avait pas tenu rigueur à ces médisances en disant qu’on doit lui présenter des excuses d’abord avant d’avancer.

« Ils oublient qu’eux aussi ils ont menti dans notre compte en 2007 en disant que nous avons fait alliance avec le RPT », a rappelé la tête couronnée.

En effet, selon le chef en 2007, le parti de Jean-Pierre Fabre a fait distiller dans l’opinion et à travers certains journaux proches que le CAR a conclu un accord avec le RPT. Conséquence, « les électeurs nous ont sanctionnés aux législatives de 2007. Nous n’avons obtenu aucune voix à Lomé », a déclaré le chef avant de poursuivre « avons-nous demandé  qu’il faille qu’ils nous présentent des excuses ? Non ! Nous avons pardonné ». Plus loin, le parti de Jean-Pierre a déclaré qu’il combattra le CAR au même titre que le RPT.

Pour le chef, si Agboyibo à son époque disait qu’on devrait lui présenter des excuses d’abord il  ne les enverrait pas  auprès d’Agbéyomé, il ne rejoindra pas l’ANC pour des discussions. Et même quand il était allé en Europe il ne cherchera pas à rencontrer Gilchrist à l’époque en 2010. Sur ces exemples,  Togbui Dagban a exhorté Fabre au pardon parce que « quand on te dit que tu as  raison on ne va pas tuer un homme pour toi ».

« Tout ce qu’ils nous ont fait nous avons pardonné, qu’il prenne exemple sur nous, le CAR, pour pardonner à Kpodzro, à Adjamagbo, à Agbeyomé », a conclu le chef critiquant la politique de dénigrement de l’adversaire politique.

 

 

 

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires