Top départ de la deuxième édition de « Nanagan »

 


                                                                        Une partie des candidates présélectionnées


Autrefois en Afrique les femmes en surcharge pondérale sont très appréciées et recherchées car elles symbolisaient l’aisance. Aujourd’hui c’est le contraire. La société moderne valorise beaucoup plus la silhouette svelte ce qui fait que les femmes à l’allure ronde ou à morphologie développée se sentent marginalisées, exclues ou même se croient démodées. C’est pour corriger cette piètre image que ces femmes ont d’elles-mêmes que KDA-pro initie le concours « Nanagan » qui vise à  valoriser  la femme ronde. Ce concours est à sa deuxième édition.

La couleur de peau, le style vestimentaire ou encore le poids sont des codes corporels. La valorisation ou le dénigrement de ces caractéristiques sont en partie dictée par les goûts des uns et des autres. De ce fait, la surcharge pondérale entraine très souvent une discrimination négative des individus concernés puisqu’elle est souvent associée à de nombreux préjugés tels que la négligence, la paresse et surtout le manque de contrôle par rapport à la nourriture. Or la surcharge pondérale n’est pas que de la gourmandise. Il y a souvent des personnes qui souffrent de problèmes hormonaux. C’est pour amener ces personnes à vivre pleinement leur vie que le concours Nanagan est lancé.

 « Nanagan n’est pas une invitation à l’obésité, loin de là », clarifie Mme Kayissan Dominique Atayi, la promotrice du concours. « Nous disons tout simplement que les femmes rondes sont ce qu’elles sont, nous les acceptons telles qu’elles sont et nous essayons de leur fournir beaucoup de matière en terme de connaissance, c’est  ce que nous faisons au cours de ce concours », explique-t-elle.  

 

Ouvert aux candidates, pour être retenue au concours « Nanagan », il faut avoir  l’âge compris entre 21 à 30 ans, une tour de taille 216 et mesurer au moins 1,65m. Ces conditions réunies, s’inscrire sur le site de l’événemeent pour être  sélectionnée au cours d’un casting.

Se déroulant en période de crise sanitaire liée au coronavirus, cette deuxième édition qui a pour marraine, Mme Kouevi Amedjogbé, est placé sous le signe du « rôle de la femme dans la riposte ». Pour la marraine  qui travaille au sein du Comité de riposte contre la pandémie, le concept nanagan aide les candidates à découvrir et à mûrir tous les talents cachés en elles pour mieux affirmer leurs personnalités. « Plus que jamais elles deviennent aguerries pour affronter la vie avec courage et détermination », a-t-elle déclaré  souhaitant que les candidates  partagent le bonheur avec leurs consœurs du Bénin et du Togo et ceci en toute convivialité féminine.  


                                              La table d'honneur

 

Ce concours a réussi le soutien de l’UNFPA, l’organisation onusienne en charge des questions de populations. Son Représentante résidente, Mme Josiane Yaguibou a félicité les organisateurs et les a assurées du soutien de son institution. « Il est important pour l’UNFPA de soutenir une partie de la population qui est généralement exclue mais aussi pour attirer l’attention sur le besoin en santé de reproduction des femmes en surpoids. Avec Nanagan les Nations unies travaillent pour ne laisser personne pour compte », a-t-elle souligné.

Avant la finale, les candidates sont préparées de façon à bien présenter les thèmes qu’elles ont choisi en langue français mais aussi dans leur langue locale. Elles suivent également des formations sur la confiance en soi, la promotion de leurs images, l’art de parler en public, la force de l’engagement, l’hygiène alimentaire, l’hygiène intime …

Notons que le concours qui vise à faire la promotion du genre prônée par les plus haute autorités togolaises, a été lancé à la veillée de la journée internationale de la femme africaine et regroupera 10 candidates en raison de la moitié par par pays.

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires