Pass vaccinal : « Un cafouillage et un mépris pour les population », note la DMK

 

                   Les responsables de la DMK au cours d'une conférence de presse

 

Après la menace des autorités togolaises concernant la vaccination, les Togolais se sont rués ce lundi dans les vaccinodromes pour se faire vacciner. Cette adhésion massive des populations n’est pas du goût de tout le monde.

A la DMK, le regroupement politique qui a soutenu la candidature Messan Agbéyomé Kodjo à la présidentielle, on s’interroge sur le bien-fondé de cette avalanche de mesures prises par le gouvernement et s’inquiète de leur portée et impact sur la vie des populations déjà durement éprouvées par la crise du Covid-19.

La DMK se demande comment peut-on décider d’une énième fermeture des lieux de cultes, où les responsables appliquent généralement les directives de prévention de la contagion du Covid-19, et au même moment annoncer paradoxalement la rentrée scolaire de centaines de milliers d’élèves et de leurs enseignants dans des classes surpeuplées ou l’observance de la prévention est folklorique à cause des moyens limités dont disposent les directeurs d’écoles ? Pourquoi s’attaque-t-on à la foi des Togolais ?

La DMK se demande comment peut-on du jour au lendemain prétendre obliger les usagers de l’administration, autrement des millions de Togolais en quête de légalisation de pièces, de leur pension de retraite, d’actes de naissance, de certificats de nationalité, etc., à se faire vacciner avant de pénétrer dans un bâtiment administratif, quand on sait que notre pays n’est pas producteur de vaccin et ne dispose que d’un stock limité qui serait insuffisant pour servir tous ceux qui répondrait à l’injection de se faire vacciner ?

Pour la DMK, les mesures prises ne sont pas adéquates au regard des enjeux liés à la crise du Covid-19. Bien au contraire, estime ce regroupement,  elles révèlent une certaines incohérences, un cafouillage et un mépris pour les populations. « Les Togolais ont besoin d’être informés, d’être persuadés, d’être respectés et d’être accompagnés pour collectivement  vaincre la menace que constitue le Covid-19 », indique-ton au sein de la DMK.

Pour la DMK, rien ne sert de menacer et de terroriser les Togolais, pire de les toucher dans ce qu’ils ont de plus profond, c’est-à-dire leur foi et leur libre choix de se faire vacciner.

La lutte contre le Covid-19 ne saurait constituer un alibi pour prendre des mesures ne visant en réalité qu’à se maintenir au pouvoir en empêchant toute contestation.

  

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires