Les partenaires du Mécanisme en forêt et paysans sont en atelier de suivi d'apprentissage à Sokodé

 

 


 


 

Le but visé par cet atelier qui se tient du 22 au 24 novembre 2021 est de contribuer au renforcement des capacités des Organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA) et de capitaliser l’ensemble des interventions en 2021 afin d’élaborer le rapport de suivi et d’apprentissage Mécanisme Forêts et Paysans (FFF) pour le compte de l’année 2021.

Le Mécanisme FFF est un partenariat  entre la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation  et l’Agriculture), l’Institut International  pour l’Environnement et le Développement (IIED), l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et AgriCord, qui aident les organisations de producteurs agricoles et forestiers (particulièrement des petits exploitants, des groupes de femmes rurales, des communautés locales, des institutions de peuples autochtones), à accroître leurs capacités techniques et commerciales, de façon à pouvoir jouer leur rôle en matière de lutte contre le changement climatique et d’amélioration de la sécurité alimentaire.

“Le Mécanisme forêts et Paysans (FFF), lancé au Togo en avril 2019, est en train de faire son petit bonhomme de chemin au Togo et a touché cette année l’ensemble des 5 régions économiques du pays, tout en mettant toujours au centre des interventions, les Organisations de producteurs forestières et agricoles (OPFA) et en restant fidèle à son objectif premier, celui de créer des paysages résilients face au changement climatique et d’améliorer les moyens d’existence des OPFA", a indiqué OLOU ADARA Ayéfoumi, Président du CA de la CTOP .

Beaucoup d’efforts et de sacrifices ont été faits pour permettre au Togo, de trouver aujourd’hui une place assez confortable parmi les pays bénéficiaires du FFF dans le monde, en témoigne le choix porté sur le pays pour expérimenter la nouvelle approche de financement direct des OPFA (DBG), a-t-il notifié.

«Nous avons eu à faire le point de la mise en œuvre des actions portées par chaque partenaire, recenser et capitaliser les principaux impacts, partager et documenter les cas de succès et sortir avec le Rapport Togo de suivi et d’apprentissage FFF pour le compte de année 2021, un document aussi riche que ceux des deux premières années de mise en œuvre», a-t-il expliqué.

La rencontre a connu la participation des 11 partenaires pré-identifiés et validés par le Comité Consultatif du FFF dont la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) et les 24 OPFA à savoir 13 pour le programme régulier et 11 pour le programme COVID.

Aux sorties des travaux de cette rencontre, un rapport annuel consolidé de suivi et d’apprentissage 2021 a été élaboré et adopté ainsi qu’un draft du Plan de travail budget annuel (PTBA) pour l’année 2022.

La seconde phase du mécanisme FFF couvre la période 2018-2022.  Pour cette phase, l’Allemagne, à travers la GIZ, soutient la FAO et l’UICN pour intervenir dans deux pays francophones, le Togo et le Madagascar, dans le cadre du programme AFR 100. Le but du mécanisme FFF au Togo est de fournir des appuis concrets aux organisations  paysannes et forestières pour la mise en œuvre d’actions et interventions permettant de créer des synergies en faveur de la restauration des paysages y compris celles autour des aires protégées.

 

Jean-Marc E.

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires