Prochaines joutes électorales : L’UFC affûte ses armes

 



Alors que la classe politique de l’opposition est ces derniers temps déchirés par une guerre fratricide, à l’Union des forces de changement (UFC), le parti de Gilchrist Olympio, on ne semble pas être intéressé par ces rivalités. On est plus préoccupé par les prochaines échéances électorales. C’est dans ce sens que le parti depuis quelques temps affûte ses armes dans la perspective des prochaines joutes électorales.


 Après la région de la Kara le mois dernier, l’UFC a mis le cap ce samedi 22 janvier 2022 sur les Plateaux-Est. La délégation du parti conduite par le 6ème vice-président national François Essolabina Lokadi, le 3ème vice-président de l’Assemblée nationale Sena Alipui, le président du groupe parlementaire UFC Komi Agbanou s’est rendue tour à tour à Notsè et Tohoun. On notait également la présence au sein de la délégation de Efoué Foli Gadah, conseiller spécial du président de l’UFC, Leonardina De Souza 2ème secrétaire parlementaire de l’Assemblée nationale et le député Anani Kokou Kpomegbé ainsi d’autres cadres du parti.


Partout où elle est passée le message est toujours le même. Tout d’abord, le chef de délégation a transmis les salutations et les vœux du président national, Gilchrist Olympio aux militants et a encouragé les fédérations à se mettre en ordre de bataille pour  affronter les prochaines échéances électorales.

De son côté, le député Séna Alipui a fait un compte-rendu des différentes sessions parlementaires de 2019 à 2022 à la population avec en ligne de mire les différentes lois adoptées par le parlement.

 Revenant sur la vie de son parti, le député Alipui a insisté sur la nécessité de réorganiser le parti « Détia » afin de lui insuffler du sang nouveau. A cet effet, il a insisté sur la nécessité de tenir un congrès du parti dans les semaines à venir en vue du renouvellement des instances du parti étant donné que le mandat de l’actuel bureau a expiré il y a plusieurs années.A noter que le dernier congrès de l’UFC remonte en 2010, année où le parti était traversé par une scission qui a entrainé le départ de plusieurs cadres du parti qui sont allés créer leur propre formation politique.


Mais pour lever équivoque sur l’organisation de ce congrès, M. Alipui a tenu à préciser  « ce congrès verra renouvellement des instances du parti à la tête duquel  Gilchrist Olympio sera reconduit président », a-t-il fait remarquer. « Il faut  redynamiser le bureau », a-t-il déclaré soulignant que le renouvellement des instances du parti est l’expression de la démocratie.


Le message politique de cette tournée a été adressé par Dr Ekoué Foli Gadah. L’enseignant chercheur a éclairé la population  sur le concept  « d’Ablodé » qui est un concept de liberté et sur les projets que le Père de l’indépendance, Sylvanus Olympio avait pour le Togo.  Ces projets, a-t-il dit, sont des projets de liberté totale sur le plan politique, économique et culturel. Il est revenu sur la nécessité de conserver cet héritage et de travailler dans ce sillage. 


Après ces interventions, la parole a été donnée aux militants pour exprimer leurs préoccupations et faire part leurs doléances.


Francine DZIDULA

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires