Togo: Un nouveau round de discussions politiques s’ouvre ce vendredi à Lomé

 

                   Les discussions du CNAP, le ministre au milieu (photo archives)

 

Alors qu’un point éminemment politique, à savoir l’examen et l’adoption d’un avant-projet de loi modifiant la charte des partis politiques, a été adopté au cours du conseil des ministres tenu ce 20 janvier 2022, les concernés par ce sujet à savoir les partis politiques se retrouvent ce 21 janvier 2022 en face du ministre Payadowa Boukpessi de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

Cette  rencontre baptisée Cadre permanent de concertation (CPC) permettra au ministre d’exposer certainement aux représentants des partis politiques, les modifications apportées par le gouvernement à la Charte des partis politiques avant le renvoi du texte à l’Assemblée nationale pour son adoption.Le cadre permanent avait été mis sur pied par la Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP) pour régler les questions en suspens.

En effet, la modification de cette charte est une recommandation de la Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP) qui s’est tenu entre décembre 2020 et juillet 2021.

Le texte adopté par le gouvernement fait obligation aux partis politiques d’avoir une meilleure représentativité des membres fondateurs, de disposer de siège et d’une adresse, de tenir au moins un congrès tous les cinq ans et la notion de redevabilité en matière de gestion financière.

Les partis ayant pris part aux discussions de la CNAP devraient en principe prendre part à cette rencontre. Il s’agit notamment de UNIR, le parti présidentiel, l’UFC du chef de file de l’opposition, le NET, le PDP, le MRC, la CPP, le CAR, l’ANC,  …

Contacté par notre rédaction, l’UFC a confirmé avoir reçu l’invitation du ministre Boukpessi et marquera sa présence effective à la rencontre. Même son de cloche du côté du CAR (qui a boycotté les discussions du CNAP) qui selon une source proche du parti mais qui a préféré garder l’anonymat sera présent aux discussions. « Si c’est pour trouver des solutions aux préoccupations des Togolais, le CAR y prendra part mais si c’est un comité de suivi bis, le CAR attend la séance de demain pour se fixer », a confié notre source.

 L’ANC sera également présente même si le Conseiller spécial du président du parti, Eric Dupuy que notre rédaction a joint se laisse dubitatif : « On a reçu l’invitation mais je ne peux pas vous dire si nous y allons. Nous avons quitté la CNAP, nous ne sommes pas restés jusqu’à la fin. Nous avons quitté très rapidement contrairement à ce que le ministre a laissé entendre. Maintenant si d’autres partis veulent aller ou pas à l’heure où je vous parle je ne sais pas si nous y allons », a déclaré M. Dupuy.

Du côté de la DMK, seule la CDPA de Mme Brigitte Adjamagbo a reçu l’invitation du gouvernement. Agbeyomé Kodjo, le porte-étendard de ce regroupement qui, s’adresse ce soir à 20h au peuple togolais, n’est pas invité.

Nos tentatives pour joindre le ministre de l’Administration territoriale sont demeurées vaines.

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires