Pari réussi pour l'édition 2022 du Festival scientifique scolaire du Togo

 

                                       Un groupe d'élève en pleine démonstration devant le jury

Maquette de feux tricolores, lame à couper, démonstration de la théorie de Thalès, voiture commandée à distance  par pile, voiture et maison en carton…sont quelques-unes des réalisations faites par des élèves de Lomé dans le cadre de l'édition 2022 du festival scientifique initié par l’Association « Les Archimède ». Le clou de cette manifestation s’est déroulé au Collège d’enseignement général de Totsi à Lomé ce jeudi 7 avril 2022 en présence de milliers d’élèves.

Cette phase finale a mis aux prises les élèves du Collège les Elites de Dzolo, CEG Totsi, Complexe scolaire Royal académie de Bè-Kpota, Collège Les Archimède de Zanguéra et Notre dame de Fatima d’Avédji.  Chacun des élèves participants a redoublé d’ingéniosité et de créativité pour fabriquer quelque chose de son imaginaire qu’il a présenté au jury de trois membres présidé par Dr Agosseme de l’Université de Lomé.

Émerveillé par ces réalisations  hors-pair les unes comme les autres présentées par les participants, le jury les a déclarées toutes méritantes au prix.

                                                 Démonstration
 

« Je suis très émerveillé par tous les projets qui sont passés. Les candidats ont fait preuve d’ingéniosité, ils ont appliqué les cours et les notions apprises en classe. Je les remercie pour avoir montré à leurs camarades la voie. Ça veut dire que ce qu’ils apprennent  en classe sert à quelque chose. Et donc, je les félicite. Chaque groupe a eu un prix », a déclaré le président du jury.

Et donc, chacune des équipes participantes est repartie avec un prix composé d’un kit scolaire.

Les candidats de leur côté n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction pour avoir participé à cette aventure. Certains  nourrissent déjà des rêves à l’instar de Marie-Elise du CEG Totsi pour qui « mon rêve est de devenir demain un grand ingénieur pour fabriquer des voitures ». 

                                            Voiture commandée à distance
 

Quant à Djokpé Amen Promise qui a mis au point une machine à couper l’idée lui a été insufflée par sa maman blessée par une lame à la cuisine.  « Un jour j’étais à la maison et ma mère coupait une tomate et le couteau l’a blessée et après deux jours j’ai vu une lame et une dynamo qui tournait et j’ai réfléchi que si je faisais quelque chose qui peut couper la tomate à ma mère sans se blesser ce sera bon. C’est ainsi que j’ai décidé de fabriquer une machine à couper. J’ai associé mon camarade de classe  à ce projet qu’on a dénommé Jumen qui est le diminutif de nos noms  », confie le jeune futur entrepreneur, élève en classe de 3ème.

« Bon nombre de voitures utilisées dans notre pays sont importées, donc j’ai fabriqué une voiture à base de carton, des fils conducteurs, du générateur, piles. En attendant de la perfectionner, je crois que si on nous fait confiance les parents ne devraient plus acheter les jouets en voiture à leurs enfants pour les fêtes de fin d’année », a déclaré Amagan Anani Noel, élève en classe de 4ème.

Face à l’engouement suscité auprès des élèves par ce festival, l’initiateur M. Agaglo Dodzi ne manque pas de tirer des conclusions. La première est qu’on peut faire « confiance à nos élèves parce qu’ils ont montré des talents, (…)  mais s’ils ont pu réaliser ces choses c’est parce que l’éducation qu’ils ont reçue a porté des fruits ».

                    L'équipe Les élites avec le prix
 

Le deuxième enseignement est qu’on ne peut pas se développer sans les sciences.  A cet effet, souligne-t-il, « le Togo peut compter sur ces élèves si vraiment ils arrivent à grandir dans cette optique ».

Et enfin, pour M. Agaglo il faut « qu’en dehors du cadre scolaire qu’on arrive à mettre en place dans les établissements des clubs scientifiques pour permettre aux élèves d’exprimer librement leur talent et leur savoir-faire », réaffirme-t-il. Pour le responsable de l’association les « Archimède » l’essentiel pour l’élève n’est pas seulement de bucher les cours et de venir déverser lors des interrogations pour avoir une bonne note et passer en classe supérieure. « On peut aussi être un homme, être autonome et responsable en mettant en pratique ces leçons. C’est ce qu’ils ont présenté aujourd’hui. Que cela soit une source d’inspiration pour les autres », a-t-il indiqué.

 Photo d'ensemble des équipes participantes avec le jury et les responsables d'école
 

Notons que la finale de la région nord de ce festival s’est déroulée la semaine dernière à Sokodé. Cette initiative est appuyée par l’Ambassade des Etats-Unis au Togo.

 

                                          Vue partielle de l'assistance constituée d'élèves


Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires