Togo: Le gouvernement saute le dernier verrou à la libre circulation

 

                                                     Frontière principale entre le Togo et le Ghana

Deux mois après la réouverture des frontières terrestres décidée par le gouvernement ghanéen, le Togo lui emboîte le pas. En effet, par communiqué interministériel (du ministre de l’administration territoriale et celui de la sécurité), le gouvernement togolais a décidé de la réouverture des frontières terrestres à partir de ce mardi 17 mai 2022 à 00h00.

Cette décision est motivée selon le gouvernement par le ralentissement de la propagation de la maladie à la covid-19. Ainsi, les frontières terrestres du Togo sont rouvertes sur l’ensemble du territoire national à compter de 00h00. « La circulation est libre pour les voyageurs sous réserve de la présentation d’une preuve de vaccination », précise le gouvernement.  

La réouverture des frontières est l’une des dernières restrictions imposées par le gouvernement togolais dans le cadre de cette maladie.

On se rappelle que c’est le 20 mars 2020 que le Togo avait fermé toutes ses frontières en vue de limiter la propagation du virus à coronavirus dont le premier cas a été détecté dans le pays le 6 mars 2020. Aujourd’hui, le pays est à 37 023 cas confirmés, 273 décès, 36 731 personnes guéries et 19 cas actifs.

Le 1er août 2020, le Togo a décidé de la réouverture de ses frontières aériennes et la reprise des vols domestiques et internationaux. Pour ce faire tous les passagers devraient se soumettre au test de dépistage. Aujourd’hui, il est loisible de se promener dans les rues du pays sans masques même si ce dernier n’est pas officiellement levé. De même, l’état d’urgence sanitaire voté par l’assemblée nationale est toujours en vigueur jusqu’en août prochain. Faut-il, rappeler que l’assemblée nationale avait prorogé l’état d’urgence d’un an alors que le gouvernement qui était dans une stratégie de la peur n’en voulait que pour six mois.

A noter que dans la lutte contre cette maladie, le gouvernement à la suite du message du président de la République le 1er avril 2020 a imposé tour à tour le couvre-feu, le bouclage des villes, le port de masque obligatoire dans les lieux publics, la limitation du nombre de passagers dans les transports en commun, la limitation du nombre de personne dans les lieux publics, l’accès à ces lieux sur présentation d’un pass-vaccination à défaut de la vaccination…

 

 

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires