Bilan année académique: Des élèves togolais des surdoués de la zone UEMOA

 



Là où les élèves de la sous-région peinent à atteindre difficilement la barre de 50% de taux de réussite, les élèves du Togo aux différents examens scolaires frôlent les 100%. Dans la sous-région, à différent niveau scolaire (du primaire au secondaire), les élèves togolais sont les meilleurs en témoignent les résultats des différents examens.

Le baccalauréat est l’examen par excellence dans les pays francophones où on peut jauger le niveau des apprenants. En comparant le taux de réussite dans l’espace UEMOA, les élèves togolais sont largement en tête. Avec un taux de réussite de 74%, le baccalauréat 2022 bat le précédent record de taux de réussite du Togo qui date de l’année 2021 et qui s’établit en 69,59%, soit 4 points de plus.

En Afrique francophone, dans les pays où les résultats du baccalauréat sont connus, le Togo est le seul pays où les résultats  de cet examen sont sur une  pente ascendante depuis quelques années. Pour cette encore ils sont huit fois mieux que le taux  catastrophique de 9% de la Guinée. En comparaison avec les autres pays, le Togo est fait mieux que son voisin de l’Est le Bénin qui affiche 59 % de taux de réussite, un taux en régression de 5points. La  Côte d’Ivoire est à 30,78%, le Burkina Faso 40,86%, le Cameroun 59%, le Gabon 29,04%, le  Congo 39, 41%, le Tchad 35,86%, le premier tour du Sénégal affiche de 23,58% de taux de réussite. Seule la France avec un taux de réussite de 91,1% fait mieux que le Togo.

Au niveau du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), les élèves togolais font également les meilleurs de l’espace francophones de la sous-région. Avec un taux de réussite de 82,99%, le Togo fait plus de 5 fois mieux que les 15,04 de la Guinée ou les 27,18% du Niger ou les  28,89 % de la Côté d’Ivoire.  Les protégés du ministre Dodzi Kokoroko  devancent aussi le Bénin qui affiche  66,46% taux de réussite à l’échelle nationale.

Pour le Certificat d’études du premier degré (CEPD), le Togo également avec 93,30% caracole en tête du classement dans la sous-région. Le taux de réussite national au Bénin s’élève à  81,90%, le Burkina Faso à 63,18%, la Côte d’Ivoire à 64,76%.

Quoique l’enseignement au Togo est réputé très rigoureux, il est rare de constater que les élèves togolais aient recours à la tricherie ou à la fraude pour réussir. Cela peut augurer un avenir promoteur pour le pays.

Ces  résultats encourageants sont cependant l’arbre qui cache la forêt. Le secteur de l’enseignement togolais n’a connu cette année qu’un calme apparent. Il a été émaillé par des mouvements de débrayage des enseignants avec à la clé des arrestations des enseignants et plus d’une centaine de directeurs d’école relevé de leur poste.

Pour l’année prochaine, le défi pour le ministre de l’enseignement primaire et secondaire, c’est d’œuvrer pour le retour de la confiance entre les acteurs de l’éducation.

 

Rappel des taux de réussite au baccalauréat depuis 1992

1992 : 30,35%

1993 : 14,77%

1994 : 37,01%

1995 : 24,63%

1996 : 30,85%

1997 : 33,13%

1998 : 28,88%

1999 : 21,33%

2000 : 25,10%

2001 : 25,68%

2002 : 33,49%

2003 : 45,69%

2004 : 33,65%

2005 : 42,27%

2006 : 39,13%

2007 : 43,77%

2008 : 38,08%

2009 : 49,21%

2010 : 38,23%

2011 : 43,81%

2012 : 52,54%

2013 : 48,26%

2014 : 42,02%

2015 : 49,11%

2016 : 44,38%

2017 : 62,93%

2018 : 56,06%

2019 : 54,21%

2020 : 62%

2021 : 69,59%

2022 : 74%

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires